Différence cognac et armagnac : tous les détails à savoir

La 1ère box mensuelle de spiritueux

Recevez chaque mois une bouteille de spiritueux pour composer votre bar à la maison !

Différence cognac et armagnac : tous les détails à savoir

Différence cognac et armagnac : tous les détails à savoir

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Quelle est la différence entre le cognac et l’armagnac ?

Toutes deux des eaux-de-vie françaises de vin blanc, cognac et armagnac ont diverses similitudes. Mais, elles ont aussi des différences notables, pour ne citer que leur région. Elles ne sont pas non plus issues des mêmes cépages. S’il peut être difficile de distinguer leurs dissemblances, penchons-nous davantage sur les détails pour mieux les appréhender et comprendre la différence entre cognac et armagnac.

Quelle est la différence entre le cognac et l’armagnac ?

La distillation et le cépage, des éléments présentant une différence majeure

Au niveau de la distillation, le cognac et l’armagnac ne répondent pas aux mêmes spécificités. Le premier est distillé deux fois tandis que pour le second, elle ne se fait qu’une seule fois. Le premier passe par des alambics à marmites alors que le second est distillé dans des alambics à colonnes.

Ces deux spiritueux sont également issus de raisins cultivés dans deux climats différents. Frais et humide pour le cognac, il est conçu selon une méthode traditionnelle, dénommée la double chauffe. Cette technique permet de faire profiter d’un arôme particulièrement fin et très épuré.

D’un autre côté, pour l’armagnac, il résulte de l’alambic continu armagnacais. Ce procédé permet d’obtenir un alcool un peu plus fort que celui du cognac. Cela étant, en 1972, la technique de distillation de l’alambic charentais qui est la double chauffe a été autorisée aussi pour l’armagnac.

Pour le cas du vieillissement de ces deux eaux-de-vie, il s’effectue dans des fûts en bois de chêne. Cela permet de relever parfaitement leurs arômes.

Dans tous les cas, le cognac, comme l’armagnac, peuvent parfaitement être inclus dans votre box mensuelle homme, à offrir lors d’une grande occasion ou pour le plaisir de pimenter un jour ordinaire. Chacun d’eux représente le trésor d’un terroir unique en son genre. Ils peuvent s’offrir en toute occasion : Saint-Valentin, anniversaire, fête des Pères et pourquoi pas à Noël.

Autre différence entre le cognac et l’armagnac : leurs origines

Si le cognac découle d’un fruit du hasard, l’armagnac dispose d’une origine qu’on garde mystérieusement secrète par son histoire.

Pour le cas du cognac, des vignerons ont souhaité faire une exportation de vins blancs peu alcoolisés vers la Hollande. Afin de ne pas altérer son transport, ils les distillaient avant d’y ajouter de l’eau une fois arrivée à destination. Ensuite, ils ont constaté que le produit final était d’une très mauvaise qualité. Ils l’ont donc laissé dans leur tonneau. La boisson se transforma ensuite en liqueur, maintenant connue sous le nom de cognac.

En ce qui concerne l’armagnac, il s’agirait d’un très vieil alcool élaboré au XIIIe siècle. Il a été souvent déployé comme étant un remède à la nervosité. Avec son taux d’alcool particulièrement important, il pouvait sans aucun doute aider à remédier ce trouble.

Quant à leur terroir, il est séparé de 300 km. Le cognac est façonné aux alentours de la ville éponyme pour s’étendre sur toute la Charente-Maritime, la Dordogne et les Deux-Sèvres. L’armagnac est produit plus au sud, dans le sud ouest de la France. Il comporte 3 dénominations :

  • Le Bas-Armagnac ;
  • L’Armagnac-Ténarèze ;
  • Et le Haut-Armagnac.

La commercialisation, un détail qui différencie foncièrement le cognac de l’armagnac

L’armagnac est une fabrication plutôt artisanale tandis que le cognac est produit de manière industrielle. On le propose le plus souvent à l’export.

Des initiatives comme le plan armagnac 2030 ont toutefois été entreprises afin de booster la filière. Celui-ci est notamment initié par le Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac (BNIA). Parce qu’effectivement, il ne faudrait pas cacher que cette eau-de-vie française perd de plus en plus de parts de marché. Contrairement au cognac qui connaît une croissance exponentielle.

Le cognac pour son cas est généralement exporté aux États-Unis. On l’apprécie plus particulièrement pour sa richesse aromatique.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email

A découvrir également...

Bénéficiez de 5€ de réduction

Recevez nos recettes cocktails gratuites, nos meilleurs bons plans du moment et nos articles sur les spiritueux
📅 Prochaines box expédiées entre le 1er et le 5 novembre ✨ Abonnez-vous avant le 20 octobre pour la recevoir ! 🚨